Pandore Maroc - Guide et critique gastronomique des restaurants du Maroc
facebook pandore maroc Pandore Maroc - Critique gastronomique des restaurants au Maroc







 

 


Poumon vert de la côte Atlantique, cernée de  forêts par  cette bande verte voulue par " feu " Hassan II :  Rabat entretient son image, loin du tumulte et des paillettes et propose une tradition de cuisine bourgeoise sans excès !
Quelques restaurants de qualité qui emmergent : le restaurant " Cosmopolitan "  est à classer parmi les tables réellement  prometteuses  ... Quelques vieilles adresses que l'on se passe sous le manteau qui demeurent à longueur d’années dans le paysage ! tel le restaurant " L'Entrecôte " . Quelques nouveautés qui se veulent branchées Bo Bo - Pi Poules, pas toujours convaincantes , et un restaurant  d'Hôtel celui du Sofitel Rabat  surprenant à découvrir ... Tout arrive ! 
Globalement, Rabat conserve cette qualité de vie qu’on lui envie, et des tables sans esbroufe, rien que de très agréable me direz-vous.
À déguster sans modération ! ...


Plan de Rabat (Google Map)
rabat
rabat

ESCAPADES GOURMANDES À RABAT...

 

livraison du 15 juin 2014

 

Restaurant LE RELAIS DE PARIS Rabat  Hay Riad

Eh ben voilà notre chaine française qui continue d’essaimer ces franchises , à Rabat ou quelques tentatives  précédentes  du coté de la route des  Zaers à l’époque avaient fait long feux … revoici notre Relais à Hay Riad en plein  quartier Bobo , avenue piétonne et le toutim ! Pas d’alcool au programme  et une carte à grosse géométrie variable de la pizza au grillade en passant les poissons et sandwich hamburger ! Pourquoi pas … Une pizza copieuse et correcte dans sa composition , pour suivre un magret de canard façon Relais de Paris servi rosé comme demandé , garniture copieuse !  et sauce Relais en prime .  Service rapide et assez précis .

Comptez 150/250 Dh par personne

 

 

livraison du 15 mai 2014

 

Hôtel Rabat Avenue du Chellah quartier Hassan

Chef de cuisine Mohamed ZAHOUANE

Cuisine sage typiquement d’hôtel : « La Bonne Table « une classique Salade d’endives aux noix et une salade aux foies de volaille qui n’avaient rien à envier à certaines tables « chic « pour suivre un beau Pavé de Saumon simplement grillé et un Mignon de bœuf poêlé sans peur ni reproche . En soirée au restaurant marocain « Fantasia « un potage « chorba « et un panaché de Briouates , pour clôturer un Tajine d’ agneau et un pigeon Kedra délivré dans les règles de l’art … Rien d’esbroufant , du sérieux sans vague , sans effet de manche ! Journée « séminaire « déjeuner et diner dans cet hôtel de la capitale diplomatique … Des salons ( 12 et 30 personnes ) et salles de convention ( 100/250/350 personnes ) facturé 2 pauses café et déjeuner 420 Dh par personne … le tout bien calibré ! L’ Ami Skalli sait s’entourer et nous murmure à l’oreille une musique bien douce « sur mesure à l’ancienne « pleine de bon sens …

 

 

livraison du 1 er Avril 2014 

 


RABAT   OH  RABAT   …

Restaurant GREEK STYLE  Rabat - emplacement  /  N 4  Marina de  Sale

Chef de cuisine :  Sakhr Naoufel   précédemment   restaurant HAYRAKTARIS Athènes  , mais aussi le «  TO OUZERI  « à Santorin

Demandez le programme … C’est nouveau , c’est ouvert  depuis quelques mois avec  un chef marocain qui a travaillé longuement en pays «  hellène «  . Aligné sur d’autres adresses dans la Marina de  Sale , voici une offre de cuisine différente des sempiternelles  spécialités italiennes , françaises , du monde , thaï et chinoise !  ouf …

Goutez le tzatzíki en fait plutôt une sauce façon «  mezzés » à base de concombre  oignons et ail , de yaourt épais assaisonné d’huile d’olive et d’herbes ( menthe , aneth  ) à déguster sur une tranche de pain grillée( frais et délicieux )  . «  Salade Grecque  «  elle est composée de  tomates, concombre , huile d'olive, origan et sel. enrichie avec de la feta, des olives, de l'oignon, du poivron vert et parfois du vinaigre et du persil pour la décoration.  Le célèbre «  kebab a la grecque «  un sandwich composé de viande hachée grillée, servi  avec des crudités, éventuellement des frites, et une sauce blanche… çà vous changera des «  néfastes fouds « ! 

Rayon dessert : le « Ravani «  un gâteau de semoule imbibé de sirop après la cuisson comme de nombreux desserts de l'Est de la Méditerranée . Le sirop contient parfois de l'eau de fleur d'oranger  ou de l'eau de rose... ( un parfum de Maroc ) . A noter que la licence d’alcool est arrivée .

Comptez 200/300 Dh par personne

 

Restaurant LA MENORA  Rabat  -  5 ruer Er Ryad Quartier Hassan   

Eh ben oui , cette adresse sympa tenue  par un «  copain «  ( je le confesse )  tiens toujours aussi bien la route , c’est un endroit ou je peux aller en cuisine saluer la Maitresse de Maison qui est aussi la «  Cheffe «  sans risquer l’apoplexie :  les normes de propreté sont drastiquement respectées !  C’est à mon gout la dernière maison au Maroc ou l’on sert une nourriture «  casher « de qualité  , les spécialités de cette cuisine ne sont plus à vanter ,  et recoupent bien souvent les grands plats de la cuisine marocaine . On aurait pu penser que le fameux tramway qui a empoissonné la vie des riverains tout au long de sa construction , au moins … apporterait un surcroit de clientèle de passage , il n’en est rien , c’est dire qu’il faut que le couple Crespin déploie des trésors d’idées !   Tout bêtement  tâtez de cet assortiment de salades cuites traditionnelles :  chouchouta(tomates et poivrons),saalouk(aubergine et poivrons),salades de poivrons rouge et vert ,betteraves. Toujours à la carte  la célèbre «  dafina «  pomme de terre, œufs , pied de veau , viande hachée , pomme de terre douce , pois chiches , blé , et la sauce ( dépaysement garanti ! ) . «  pieds de veau maison  «servis avec des  pois chiches , pour finir …. «  tajine de veau royal «  jarret de veau avec des pruneaux, abricots, figues , et amandes , le tout arrosé  d'huile d'olives et du safran … Régime s’abstenir !

Comptez 250/350 Dh par personne .

 

Restaurant COSMOPOLITAN Rabat -  Avenue Ibn Toumert  

Cette salle au premier avec vue sur les remparts de la capitale diplomatique , on m’avait susurré à l’oreille  ce menu «  affaire « à un prix doux doux . Mais comme bien souvent c’est l’occasion pour certains restaurateurs , de ne pas jouer le jeux . Une nouvelle visite s’imposait :  Ici divine surprise un menu  à 125 Dh en entrée  un bel assortiment de mini légumes bien frais , pour suivre une entrecôte servie à la couleur souhaitée et une purée de pomme de terre à la fourchette parfaite !   Et une carte bien fournie , sans peur ni reproche dont cette excellente salade de foie de volaille  sur un lit de salades variées , bien croquantes  … Pour suivre un magret de canard servi rosé délicatement tranché accompagné de quelques légumes de saison …  Rien à dire ! 

Comptez 300/400 Dh par personne ( hors menu  évidemment )

 

 

 

Livraison du 15 décembre 2013

 



Restaurant FINZI Rabat - 25 avenue Ahmed Riffal Souissi
J’avais fait l’ouverture il y a quelques années … Placé à deux doigts de la Route des Zaers , ce restaurant bénéficie d’un grand parking , en été déjeuner et diner à l’extérieur , vous préférerez en hiver la salle qui donne sur la rue , un beau plafond à caisson en bois , attention aux appliques qui ont tendance à vous tomber sur le nez lorsque vous vous relevez de table … Service aléatoire pour ne pas dire catastrophique ! pas de pain ni beurre , pas de serviette , pas de carte , commande difficile , pas de service du vin ! et alors rayon cuisine Bof ! « Salade tricolore « correcte Mozzarella tomate et avocat , Bresaola 8 tranches mesquines de viande de bœuf insipide , Pizza « calzone « copieuse , le filet de bœuf à 145 Dh , pas de poisson et attention service non compris , à la sortie assez cher …
Comptez 200/300 Dh par personne

 

Livraison du 15 Octobre 2013


Restaurant LA CANTINE DU MARCHE RABAT 57 Rue Oued Sbou Agda

lEn bordée avec deux « vrais « jeunes filles r’baties , ce petit bouchon accueille le chaland à l’extérieur avec une petite terrasse « sympa ‘ « Dommage que cette rue soit prise d’assaut des deux cotés par des voitures qui se garent sans vergogne sur le trottoir , vous préférerez évidemment l’intérieur « moins pollué « !
Originale cette décoration d’intérieur façon « Andy Wahrhol « revisité : posters , pendules , les tables sont malheureusement à « touche touche « , un service lourd qui se cherche et de nombreux serveurs alors qu’un ou deux aurait pu suffire amplement ! Longue attente pour la prise de commande , itou pour la livraison … Une carte brouillonne pleine de bonne volonté , de tout … italien japonais ! des salades composées . Globalement un peu brouillon , rayon japonais beaucoup de mots inconnus et pas d’explica
tions ( la « jolie « patronne ce jour là était occupée à une autre table ) , nous avons tâté de cette soupe « Miso « , de makis au saumon et autres « California « … moyen , très moyen , sans compter les desserts ratés : mousse au chocolat de couleur blanchâtre ? et une tarte des Dames Tatin servie froide ( les braves Dame Tatin ont du se retourner dans leurs tombes ! ) .
Allez un petit effort , voilà qui pourrait devenir une halte pour r’batis branchés après quelques réglages .
Comptez 150/250 Dh par personne



Restaurant LA PAGODE RABAT 13 Rue de Baghdad


C’est clair … L’endroit est complètement dépassé par les événements , cet établissement tente de retenir t le temps , mais de moins en moins sa clientèle , ce dimanche là … une belle tablée de vieux r’batis en bordée « souvenirs souvenirs « … et nous ! Quelques aménagements à la carte dont ces sushis , california etc etc ! Coté service ,un seul serveur qui s’appuie la grimpette de cet escalier raide qui file au premier étage ( parfois un jeune en tenue de ville donne le coup de main pour monter les plateaux ) . La salade vietnamienne sans crevettes ni filet de poulet , d’excellents nems bien croustillants et un sauté de bœuf noix de cajou correct …
Autre spécificités de l’endroit le fameux bol de riz que l’on ne touche généralement pas , que l’on ne demande pas aussi ( enfin c’est mon cas ) facturé vaillamment six Dh par personne ? .
Comptez 200/250 Dh par personne

 

 


Livraison du 1er Octobre 2013  


Nouveau restaurant sur Rabat
LE PETIT PLUS ( le bien nommé ) à Hay Riad joli restaurant bonbonnière spécialités de cuisine française et ambiance Bistrot Chic ( poissons et crustacés ) , la licence d’alcool incessamment … Relevé sur la carte les Langoustines rôties au risotto ou le Loup Bar en croute d’amandes et parmesan

 

 

Livraison du 5 septembre 2013  

Rabat  nouveautés  aussi  …

Restaurant TAJINE WA TANJIA Rabat 9 rue Baghdad.

Restaurant typiquement marocain : Un petit air de Marrakech et des régions du Sud  : Tout est là pour un dépaysement garanti : décoration ethnique, tables en fer forgé, musique traditionnelle et surtout une cuisine authentique …

 

 

LIvraison du 15 juin 2013

LA BODEGA D’EL  RANCHO  RABAT  30 Rue de Michlifen Agdal

Ce n’est pas un inconnu qui reprends cette affaire à Agdal presqu’à coté des lycées français … Alexandre c’est de lui dont on parle est un pur  produit d’importation  de … Casablanca ou il a tenu une boutique de «  delicatessen « à l’enseigne d’  Anne de Bretagne ( quartier  vélodrome )  ,  mais aussi pendant quelques temps un restaurant en gérance le long de la Corniche ! Direction Rabat désormais … Dans la veine Bodega  une formule pourtant usée et rabotée ,une salle aux couleurs pimpantes dans les jaunes «  canaris «  , deux grands comptoirs réfrigérés à l’entrée détaillant les tapas à la carte , les preparations et autres poissons marinés , un grand bar en cercle . Pour ce premier déjeuner experimental ! Une belle terrine de campagne et des cornichons , une salade de camembert copieuse avec salade verte , pour suivre un confit de canard et un feuilleté de fruits de mer correct , service féminin …

Comptez 250/350 Dh par personne

 

livraison du 15 Mai 2013 



Gusti e Sapori Rabat 69 rue Oued Sebou Agdal .


J’y avais été peu après l’ouverture – pas mal – sans plus , à classer dans mes restaurants de quartier sans prétention ! Pas de Chef ( Tobia Raffone ) dans les coulisses dernièrement , j’avais fait sa connaissance lors de ma précédente visite , un Directeur de salle propriétaire qui prends les commandes avec gentillesse et l’accent inimitable de la « Botte « . Seul au déjeuner , installé dans la salle du fond face à la cuisine ! Un beau carpaccio de viande servis avec une salade verte et quelques copeaux de parmesan , pour suivre une escalope milanaise de belle taille et de qualité moyenne ( en fait un steak de bœuf ) … Vin au verre avec un Chianti facturé gentiment 40 Dh ! Les pizzas facturées 0 Dh , Lasagne viande hachée 110 dh , Panna cota au coulis de framboise 55 Dh …

Comptez 250/350 Dhs par personne

 

 

Livraison du 15 Avril 2013

 Restaurant LE COSMOPOLITAN  Rabat  Avenue Ibn Toumert 

Ils ne sont pas nombreux les restaurants à œuvrer sans faire de bruit , à dérouler leur propos tout en douceur …  Ce jour là le patron n’était pas là à arpenter le terrain et le service s’en est ressenti  comme quoi je ne sais pas ce que je veux , dans un précédent papier je trouvais le patron trop présent et maintenant le je le regrette «  ah l’inconstance humaine .. «  et alors rayon cuisine ?

L'ardoise. Elle est rédigée avec application , souvent des plats simples basiques mais réalisés sainement avec cet allant candide et rassurant ! point d’esbroufe … Tel ce Saumon mariné , jouant le jeu dans la modestie qui passe sans encombre ( peut être un chouia sec ) ,la  «  Marmite du Pécheur «  copieuse sérieuse … La carte :  le fameux «  Choux farci de ménage ou bourgeois «   ( choux , farce , foie gras , herbes j’en passe et des meilleures … ) et surtout l’ Aïoli à la provençale  St Pierre Saumon Ombrine crevettes et légumes vapeur ( ouf ) …

Comptez 300/400 Dh par personne

 

livraison du 1 er Mars 2013 

 

Restaurant AL MARSA   Marina de Salé

La vue est plutôt réussie avec comme toile de fonds  la Tour Hassan , et de nuit un environnement façon «  marina «  et un bel éclairage se reflétant dans l’embouchure du Bouregreg … je vous en parlais déjà dans un précédent papier en octobre 2011 . Certains  restaurants vieillissent bien comme certains crus de Bordeaux .  Impression mitigée lors de cette dernière visite …au Al Marsa

Avec  une Soupe de poissons malheureusement un peu atone , épaisse presque pâteuse , une tranche d’espadon coupée presque à la trancheuse  , évidemment délivrée trop sèche ( 150 Dh )  , de même un Thon rouge ( était ce du Thon Rouge ? )  beaucoup trop cuit demandé «  bleu «  mission impossible vu la minceur ici aussi de la tranche , et pourtant … un service attentionné , une assez belle clientèle et une salle moyennement remplie !  Il suffirait de peu pour que cette table retrouve son souffle , son âme … Allez un effort !

Comptez  300/400 Dh par personne


Nouvelle de la Péniche «  le Dhow «   Oudayas Rabat  , le  Chef multi-étoilé français qui sévissait aurait été renvoyé à ses chères études , et remplacé promptement par un autre homme de l’art …  «  Sage  décision « ! Affaire à suivre …


Restaurant LA RIVE SALE  Marina de Salé  RABAT

Ouvert en 2009 , Une carte variée pour tout dire «  tout terrain «  , une clientèle jeune souvent un «  chouia « bruyante , avec toujours cette vue sur le Bouregreg et le grand pont Hassan II .    Excellent déjeuner finalement dans la simplicité et sans alcool … Salade niçoise généreuse et bien assaisonnée , Duo de Poissons composé d’un filet de St Pierre crevettes et calamar frit , pour finir une Crème caramel … Service correct un peu «  baba coul « !

Comptez 200/250 Dh par personne


 

livraison du 1 er février 2013

Nouveautés Rabat  Restaurant de nuit , club privé «  LE BARON «  Avenue Ahmed Rifai Résidence Claridge Quartier Souissi  .

Menu à 250 Dh ( entrée et plat principal ) 300 dh  ( entrée plat Principal Dessert ) . Spectacle en soirée et DJ à partir de Minuit !  la nuit sera chaude  …

 

 

Le 15 janvier 2013 

Rabat  Nouveautés     Jean qui pleure


LE DHOW  Péniche  Quai des Oudayas 
 Avenue Al Marsa

Chef Yann TANNEAU Gault et Millau d'or 2012.

Erreur de casting général ici aussi … L’idée était bonne pourtant , le long des Oudayas dans ce secteur entièrement remanié avec gout et une certaine élégance !  Arrimer une péniche en provenance d’un pays exotique , en bois de teck certainement ( un investissement de poids ) …  Voilà qui devait changer la vie des R’batis et leur permettre de varier les «  menus « ! Une carte avec des intitulés narcissiques et alambiqués qui ne trompent plus depuis longtemps ,  des plats élaborés par un Chef de haut vol nous affirme t’on … A noter que le menu d’appel à 240 Dh n’est pas délivré les  week end , seule la carte vous est proposée :  L’œuf prétendument  «  mollet «  servis sans vergogne «  à la coque «  , le Bar mariné sauve les apparences rayon entrées , par contre la Volaille Fermière cuite dans un four à basse température – désespérément sèche -  flanquée d’une purée de pois ou ?  . Un banal et  « cherissime «  Risotto ( 200 dh , ben voyons  ) pourtant  vanté par un jeune serveur très sur de lui … renvoyé dans l’état , Loup bar ( 180 Dh ) et Daurade royale (  210 Dh pas moins ) correctement cuisinée une chance  ! 

A zapper donc pour le moment ! 

Comptez 300/500 Dh par personne


Rabat Temara   .   Jean qui rit

ROYAL NAUTIQUE CLUB  Sidi El Abbes TEMARA

Pour un déjeuner limpide clair  et sans prise de tête , c’est presque l’adresse «  culte «  de Temara , tous les «  Vieilles Pies «  du coin qui possèdent un modeste pied à terre dans cette banlieue chic de la Capitale s’y retrouvent en rangs serrés les week end  . Il faut dire que tout est réussi , un service nickel à l’élocution précise , un décor d’étrave de bateau rénové il y a quelques 3 ou 4 ans niché au fond d’un port privé …Une carte vantant les produits de la mer , une cuisine bien réglée , des assiettes bien présentées : halte au feux … J’y étais allé il y a quelques temps en saison , cette fois ci au mois de décembre entre Noel Nouvel An ! une bonne quinzaine de couverts au déjeuner .

Une belle « salade nautique « composée d’une julienne de concombre , calamar , crevettes roses ,gambas et miettes de saumon fumé ! une assiette de saumon , pour suivre un filet de loup bar saisi à la vapeur juste ce qu’il faut ( rosé à l’arête ) , et une «  belle «  entrecôte à l’os  150 Dh persillée et saignante comme demandée , pour clore le débat Tarte fine aux pommes et moelleux au chocolat sans peur ni reproche …

Comptez  300/400 Dhs par personne 

 

 

 

 

 

livraison du  1er Décembre 2012 

Niouses   Rabat … Kenitra ...

Réouverture du Relais de Paris   Avenue Mehdi ben Barka  Souissi

Encore une tentative donc dans la capitale diplomatique afin d’implanter ce restaurant de chaine , Changement de politique  priorité au lounge    déco’ design   dans les couleurs blanc argent , animation chaque semaine , soirées à thème , ouvert le soir uniquement  de 19 H a 02 heures

Restaurant MERZOUGA  Mehdia Plage par KENITRA

«  On n’est pas les seuls , mais on est les meilleurs ! «   il faut reconnaitre que le propriétaire de l’enseigne ne manque pas d’air , merci pour les concurrents …  ( voir le site internet ) . Situé un peu en retrait de la mer ( sans vue ) mais avec une terrasse ensoleillée . Déco’ kitsch surfer , des couleurs chatoyantes sinon criardes , une clientèle marocaine et étrangère dans la veine  BoBo Attitude !   pas d’alcool dans cet établissement …  Spécialités de poissons évidemment , mais aussi un assez bon «  aïoli «  servis avec des frittes ( pas grasses ) !  Et puis bien sur les inévitables Pizzas et autres grillades , des prix doux dont , une belle salade niçoise à 25 dhs , un filet de bœuf sauce crème facturé 75 Dh , friture et crevettes a la plancha d’une belle fraicheur … Loin du registre «  cuisine gastronomique «  voici une table simple et amusante !

Comptez 150/200 Dh par personne hors vin

Voir aussi à Kenitra , le Cactus Café un des autres lieux «  branchés «  de la ville

 

 

livraison du 15 Novembre 2012  

Restaurant LA MAMMA       Rabat  6 rue Tanta  ( derrière Balima )

La vieille dame de Rabat qui marque désormais avec sa cuisine poussive , son service nonchalant , ses sauces d’un autre âge «  lourde «  ( sinon en boite et mal conditionnée ) , des boules de pain rassies déjà disposées sur table , une salade flamande sans aucun intérêt , une salade verte difficilement obtenue  ( des réticences à nous fournir de l’huile d’olive ) , un filet de bœuf correct en grammage , une pizza sans plus , le tout - entrées plats principaux - apporté ( jeté ) en même temps peut être dans le but de se débarrasser de clients «  mal embouchés «  comme nous ?  Mais qu’est ce qui  fait courir le tout Rabat dans cette caverne sombre ou l’on est … mal assis de surcroit ? Ou il faut enjamber le bar lorsque l’on est placé dans les salles à gauche de l’entrée !

Autre spécificité de cette maison le «  service non compris «  indiqué sur les factures : qu’est ce à dire ? que le client doit rétribuer les serveurs … Vu la qualité du service , on pouvait penser que le Patron nous éviterait cette charge supplémentaire  !

Comptez 250/350 Dh par personne

 

Restaurant LE GRAND COMPTOIR    Rabat  279 Avenue Mohammed V

Je vous en parle régulièrement  … Cette brasserie  ne bougera donc pas , elle  est comme sous cloche … et  se remplit comme une écluse à l’heure des  services ,  généralement que du «  beau linge «  , les serveurs sont à  leur affaire … La carte détaille les grands classiques des «  plats canaille «  car dans ce genre d’adresse il est difficile de filer vers le haricot vert  ou le poisson à la vapeur ! La tradition Brasserie est à l’ordre du jour et à l’aise ! 

Entre deux trains ce déjeuner :  une belle terrine de campagne accompagné de cornichons bien croquants , pour suivre une belle cuisse de canard  bien croustillante … Un vrai précipice mondain ou l’on peut recommander un verre de vin sans honte  ,  tremper son quignon de pain dans la sauce , demander un supplément de pommes frittes ( pas grasse ) !

Comptez 300/400 Dh par personne

Ouverture d’un bar à vin , plaisir et œnologie à l’honneur donc …

 

Restaurant LA TERRAZZA     Rabat Hay Riad  Avenue Nakhil

Rabat commence à s'éloigner dans ses faubourgs , les restaurants s'espacent en centre ville . Bientôt sonnera l’heure des quartiers  périphériques . Voici la TERRAZZA : une belle terrasse couverte donnant sur l’ avenue , lumières directes un peu crue , tables en rangées , cuisine ouverte sur le Passe … Rien ne vous pousserait à entrer  s’il n’y avait une belle file de voitures à l’extérieur ( alors que la précédente adresse  O CUBE avait été un Flop ) , définitivement «  le monde attire le monde «  , vous tenez là une adresse bien ficelée , sans trop de prétention … le Gérant ( un ancien Disc Jockey  surveille son bébé nonchalamment installé sur une table à l’écart ) … Le «  truc « peut être  c’est que vous êtes dans une maison  avec une carte banale et des prix du même métal !   ce jour là : un trio de tartare de poisson  ( trois variétés préparées industriellement ) un beau filet de bœuf simplement grillé quelques légumes bien sagement alignés , le verre de vin facturé 50 dhs … Le tout bien formaté , sans envolée lyrique , un restaurant de quartier sans histoire !

Comptez 250/350 Dh par personne

 

 

livraison du 1 er Juillet 2012  

Restaurant GOLDEN FISH   Hôtel Sofitel jardin des Roses  Rabat    Chef de cuisine Gueraishe

La chimie d’un restaurant d’ Hôtel , c’est tout un art sacrément dosé !  il faut déjà tomber sur un Chef qui accepte d’être «  taillable et corvéable « partagé entre les départements «  banquets traiteur et restauration «  le bonhomme est donc  férocement occupé : sa vie de famille doit en prendre un sérieux coup de bambou , notre  Chef  «  exécutif «  joue  les «  multi cartes «  et  chapeaute donc  5 ou 6 points de vente ( pas des restaurants , des points de vente !!!   On parle ici  d’ un grand groupe d’hôtellerie :  tout est mis en équation , rentabilisé , huilé , ripoliné )  .

Le Chef en question n’est pas un inconnu au bataillon , je connaissais sa cuisine empreinte d’un certain classicisme aux «  Jardins d’ Innés «  filiale BoBo du Palmeraie Golf Palace de Marrakech …  Difficile à l’époque de tenir à l’ombre du Chef Vullin qui brillait de tous ces feux à Dar Ennasim ( toujours Palmeraie Golf Palace ) , Vullin est reparti depuis longtemps vers d’autres cieux à la conquête d’ étoiles fugaces sur la cote d’ Azur et le Chef Gueraische est resté fidèle au Maroc …  Une chance pour nous .

La clientèle : Le gratin local avec seniors ( façon cocktail ambassade ce soir là ) , quelques monstres piaillant : la gouvernante philippine en embuscade  . Une ou deux  égéries  élégantes en décolletés plongeants et latéraux sinon fatals ,  sacs en bandoulière de grand faiseur  (ce soir-là c'était Fête , le swing était partout…et à tous les étages ), c’était au bar américain : jeunes et moins jeunes , une impression de danser sur le volcan , sympa’ tout de même .

Et alors au Golden Fisch ?   Les plats. Pour attaquer … Tartine de légumes dans la veine «  Baba Bio « , une belle poignée de  Gambas franche et simple , un curieux blinis au foie gras - tranchant - , suivi d'une poitrine de canard  entière  surprenante dans sa justesse de cuisson ,  une «  assiette du boucher « copieuse ( filet de poulet , rognons de bœuf – rosé - , filet de bœuf , cotes d’agneau – parées - ) , mais surtout des Saint Jacques  bigrement mature dans leur simplicité respectant la saveur iodée de ce coquillage . Le tour était joué   Le service :  férocement Pro’  sans trop , ni trop peu …  digne donc  d’une grande maison … on nous aurait changé nos restaurants d’ Hôtels ?

Comptez 400/600 dh par personne

 

livraison du 1 er Juin 2012

Restaurant  TY POTES   11 rue  Ghafsa   Rabat

Situé derrière la Cathédrale  , ce petit restaurant tout en longueur présente en  pas de porte des produits régionaux , ainsi que des fromages à la coupe et de la charcuterie …  Une salle à la suite et un petit jardin ombragé – quelques tables en fer forgé « ! les oiseaux qui pépient  en prime , tableau idyllique à deux pas du centre ville . Service plus qu’aléatoire ( long ) , en entrée la part belle est laissée aux entrées composées , ce jour là salade tropicale et salade caprese correctes , un excellent filet de hareng copieux pomme de terre , des gnocchis nappé d’une bonne  sauce qui défendait bien les couleurs de la maison , une crêpe américaine dans la même veine , rayon dessert :  ile flottante et  crêpes au miel réussies dans la simplicité sans prise de tête  … Rien à dire , une adresse sure et simple !

Comptez 200/250 Dh par personne

 

le 15 Mai 2012

Hôtel  RABAT  Avenue du Chellah  Rabat

Toujours dans la série visite régulière des hôtels de qualité , vous n’oublierez pas de noter sur votre carnet de bal cet hôtel  de qualité à la forme curieuse en ovale , bien entretenu , pourvu de chambres confortables et d’une salle de bain complète habillée de marbre de carrare …

Le Chef de Cuisine Mohamed HMIRI ( un des rares MOF de la place ) propose donc le menu du jour avec les produits du marché mais aussi une carte de spécialités européennes ,   et une carte évidemment de gastronomie marocaine !   A noter  un beau menu résident facturé vaillamment  280 Dh TTC , ce jour là : une assiette de saumon mariné , pour suivre une originale paupiette de pageot et  julienne de légumes , pour finir  une coupe de fraise melba . Le tout  sans peur ni reproche .  Le Chef HMIRI n’est pas un  inconnu :  il fut quelques temps au Royal Nautique Club du Bouregreg , mais aussi 14 ans au service du Sultan Kabous ( sultanat de Mascate ) responsable des cuisines , sans oublier un passage à la Tour Hassan et 5 ans à Monte Carlo …  C’est donc d’un vieux routier de la restauration dont on parle ! Alors que bien souvent la restauration est le parent pauvre de nos hôteliers , A. Skalli le DG de cette maison a su s’adjoindre les services d’un vrai professionnel ! 

 

Restaurant COSMOPOLITAN  Avenue Ibn Toumert    Rabat

Voilà une maison qui swingue fort et gagne valeureusement ses galons avec le temps et qui constitue l'adresse la plus troublante de la capitale avec un classicisme incroyablement réussi et au final du drôlement bon! le patron moins stressé et stressant continue à arpenter la salle en compagnie de son Epouse afin de vérifier que tout suit coté cuisine et salle ! Quand il ne prends pas les commandes et propose à travers une carte réduite et une grande ardoise les produits frais !  quelques plats originaux .

Une salle pleine ce soir là … des rougets à l’escabèche parfaits , des «  pieds sauce ravigote «  désossés et délicats , un filet de Saint Pierre pantagruélique rosé à l’arête et une entrecôte de belle taille persillée et servie saignante comme souhaité ! La carte des vins encore à des prix abordables dont ce Boulaouane gris facturé 140 Dh !

Comptez  300/400 Dh par personne

 

 

Le 3 Mars 2012


La VERANDA    Institut Français Rabat 1 avenue Abou Inane  Rabat

Actuellement un vent de modestie souffle sur les restaurants , le milieu retrouve le gout des choses simples , un décor  un peu moins clinquant , évidemment des prix moins cinglants , un nombre restreint de plats et de couverts , bref moins de tralala ! Une belle salle clarteuse jouxtant un  petit jardin sympathique ou l’on déjeune en été à deux doigts de la Cathédrale de Rabat et cette belle place en arc de cercle  réaménagée dont je vous ai déjà parlé , le  tramway qui file son train de sénateur et le son de sa cloche annonçant son passage ! Une carte courte et concise décrivant les plats du jour , produits frais / produits de saison pour un résultat de bonne facture sans prise de tête ! Ce jour là un filet mignon servis saignant comme demandé flanqué d’une belle garniture ( dans une assiette bien chaude ) ,  un excellent rognon de bœuf ( le veau n’existant pas au Maroc comme chacun le sait ) servis rosé , les deux tartes du jour  simples et délivrées copieusement , un Gris de Guerouane facturé 120 Dh …
Service bon enfant .
Comptez 200/250 Dh par personne



ROYAL NAUTIQUE CLUB du Bouregreg    Salé
Chef de cuisine  Jeremy  MARTINEZ     Restaurant le Florence


Voici une belle maison qui n’en rajoute pas dans le clinquant , ouverte depuis quelques 6 ou 7 ans  , servie  par  une vue extraordinaire sur le site du Bouregreg en cours de finalisation … Un chef de cuisine qui fit ses armes à Rabat dans un restaurant qui se voulait branché «  O Cube «  . Des cascades de fleurs et plantes vertes dés l’entrée du Complexe , une vieille connaissance  Madame Fatna  la Gouvernante Maison  qui dirige d’une main de fer les lieux « rayon propreté «  . Activités nautiques  bateaux chics et jet skis pour jeune clientèle branchée et revenue de tout  , une piscine bien entretenue pour les déjeuners d’été sur le pouce , et un restaurant de qualité «  le Florence «  délivrant des plats plus élaborés … Voila sans nul doute l’adresse de cet été ouil faudra être vu !  Goutez au Saumon confit  ( façon Gravelax ) , la salade riche une marque de fabrique de «  LP Traiteur «  un bel assortiment de saumon fumé , fruits de mer  et salade verte   , pour suivre un filet de daurade vapeur rosé à l’ arête , un filet de bœuf bien pesé simplement  grillé … du bel ouvrage ! pour un rapport qualité prix somme toute parfaitement étudié …
Comptez 300/400 DH par personne



Hôtel VILLA MANDARINE  Restaurant   19 rue Ouled Bousbaa   Souissi   Rabat

Vrai coup de blues ou avis de grand vent passager ?  le Chef de cuisine allemand a quitté les fourneaux de cet hôtel de charme ( j’ai tout de même souvenir de quelques bons déjeuners «  O tempores – O mores «  ) depuis  visiblement l’inspiration a désertée la carte ! Les prix affichent toujours la même inclination haute . Le menu du jour 240 Dh pourtant attractif financièrement se révèle mièvre et dépourvu d’intérêt !
Dont une curieuse terrine / galantine de poulet , deux tiers d’un produit non identifié gélifié , un tiers de filet de poulet insipide et quelques feuilles de salade brutes de décoffrage , pour suivre ( difficilement les deux jeunes serveurs hilares en salle plus occupés à raconter leurs bonnes fortunes de la nuit précédente certainement ) un Emincés de bœuf et Pleurotes d’un banal absolu noyé dans une sauce série « fond brun « en boite , déjeuner sauvé par un «  pain perdu « aux fruits frais assorti d’une boule de glace . On oubliera donc  pour le moment …
Comptez   400/500 Dh par personne ( hors menu du déjeuner )



Rayon nouveautés
LE BISTRO DES ARTISTES   17 résidence les Palmiers   Avenue Oqba Agdal RABAT  ( prés de la Place de Bourgogne )


Bon ici aussi le Chef de cuisine monégasque à mis les bouts dés les premiers mois d’ouverture … Quel gâchis pour les deux parties : et pour le Patron qui s’investit financièrement : et pour l’ Employé étranger qui se retrouve à la rue .
Situé à deux doigts de la chancellerie de l’ Ambassade de France en face d’un jardin public  en pleine rénovation …  Voici donc une nouvelle adresse à placer sur vos tablettes  !  Décor brasserie réchauffé et rabâché ( pourquoi pas ) , panneau de bois clair au mur , ancienne plaque de publicité , grand lustre plafonnier et tout , et
tout ! Et tout …. Portier sécuritaire en prime ??? le quartier serait il aussi mal famé que cela …
Une dizaine de couverts ce jour là , quelques plats «  canaille « façon brasserie et vogue la galère . Tâtez de cet excellent Tartare de saumon  copieux et gouteux . Pour suivre une belle bavette à l’échalote servie saignante et une purée de pomme de terre onctueuse à souhait !  Comme quoi il n’y a pas besoin de sortir de St Cyr pour réussir un déjeuner sans complication !
Comptez 250/350 Dh par personne

N’oubliez pas de visiter si vous avez quelques minutes la nouvelle Bibliothèque Nationale  coté Palais Royal , un réussite  architectural s’intégrant bien à la configuration du terrain  . A deux pas de la Facultés  de Lettres,  plus de 400 000 ouvrages (sauve)gardés dans un espace moderne de 20 000 m2 signé par l’architecte Rachid Andaloussi, avec auditorium, cyber-médiathèque et espace pour non-voyants…  Tout
arrive !

15 novembre 2011

Rabat   ouverture

LE BISTRO DES ARTISTES  , c’est à Agdal  Chef de cuisine français , à deux pas de la Chancellerie de l’ Ambassade de France .

Menu à 120 dh au déjeuner «  entrée et plat principal « , et déjà un classement dans ce site exotique et condamné judiciairement en France Tripavidsor  ,  affaire à suivre !

14 Octobre 2011

Nouveautés   Restaurant AL MARSA  Marina du Bouregreg   Rabat Salé

Voila bien longtemps que je voulais aller voir de prés cette marina de Salé … la ligne de Tramway passant à deux encablures , c’était l’occasion à la fois d’essayer ce nouveau moyen de transport mais aussi de tester cette table tournée vers la Mer … Je ne me lasse par de ce nouveau tram’ , on peut pour une somme assez modique traverser  tout Rabat des Universités au fin fond de Salé … Les taxis ont du prendre une belle claque et ce n’est qu’une juste revanche quand on voit l’état de certaines guimbardes !  

Au Al Marsa  l’assiette bataille plus que correctement , le spectacle est partout , la vue surtout sur la Marina , le décor «  zen «  du restaurant , le service un peu cacophonique ! les éructations du personnel de cuisine qui s’entendent  en salle . Et une carte qui défends naturellement les couleurs halieutiques … A noter tout d’abord que ce restaurant est ouvert le dimanche soir , un cas d’école désormais …  La plupart des  restaurants tirent le rideau les Week End désormais . En entrée : des petits calamars frits croustillants , des poulpes à la Gallega  parfaite ( servis en salade avec des pommes de terre ) , une friture andalouse  ( friture à base d’huile d’olive )  , pour suivre une Paella facturée 330 Dh de belle qualité aux fruits de mer mais  beaucoup trop chère , «  Paridilla «  de la mer ( assez décevant assortiment de poissons … ) . Rayon vin une bouteille de «  Tore Vina Esmeralda «  un vin blanc sec ( CEPAGES : 85 % Moscatel et 15 % Gewürztraminer - ) fin en bouche affiché à la carte 280 Dh .

Bonne idée de sortie , voilà qui devrait faire bouger par émulation professionnelle les tables «  pépère «  installée au pied des Oudayas !

Comptez 350/500 Dh par personne

 

Rayon «  Vieux Pot  - Bonne soupe ! « 

LA FELOUQUE   Plage Sable d’Or   Temara

Rien de neuf sous le soleil de la Felouque … Sinon une salle en façade de mer  ( fermée ) que je connaissais pas  avec de beaux poutrages en bois  … En hiver on peut toujours déjeuner ou diner dans l’ancienne salle à manger avec cheminée … Ce jour là , la Patronne était sur le pont , en embuscade face à  la réception de l’ Hôtel !  Pas de patron en vue , temps  fixe et au beau calme donc !

Une  belle clientèle nombreuse , rangée , d’habitués  . Une carte «  plan plan «  , toujours régulière et sans trop de surprise  … ( Rien à voir avec  le restaurant ou je me proposais d’aller déjeuner ce jour là «  à l’ Amphitrite de Mohammedia fermé , filiale d’une chaine de restauration «  les Relais de Paris « : je parle de « l’Opéra restaurant « … Curieuse idée de fermer en saison , et un dimanche ?  ) .

Ce jour là un carpaccio de loup de mer vraiment tranché à la minute , tout juste mariné au citron , résistant encore un chouia sous la dent : parfait …  Pour suivre un St Pierre poêlé d’un beau grammage , flambant frais accompagné de pommes frites et de légumes frais  120 Dh  vous avez bien lu , un gâteau «  maison «  la spécialité maison «  offerte «  gouteux , le tout  arrosé d’un demi  Sémillant  102 Dh . Avec le café 300 Dh ! Service attentif , l’addition demandée qui débarque dans les 10 minutes … Qui dit mieux …

Comptez 300/400 Dh par personne

 

30 septembre 2011

 

Le Grand Comptoir   Avenue Mohammed V    Rabat

C’est toujours l’adresse qui fait courir nos r’batis «  pipoules «   … avec ses soirées à thème , ses expositions de peintres étrangers ou nationaux , cette ambiance musicale en soirée  décontractée interprétée par des groupes invités ,  son Gérant Propriétaire Philippe Chartier nous arrivant tout droit d’une autre planète !  On parle ici de la chimie d'un restaurant, c'est tout un art, sacrément dosé. Souvent, on s'étonne de la réussite d'un bistrot, du succès insolent d'une table, de la déveine attristante d'une autre.  Le Grand Comptoir «  lui «   n’est pas toujours une table à la hauteur rayon cuisine ! Mais son ambiance «  bon enfant «  sauve  les meubles …  On se tape sur le front et l'on se dit : « Ça tient à rien, c'est ainsi ! »  Un restaurant, un bistrot, c'est l'accumulation de signes sensibles encore reste il au patron de surveiller le «  bébé «  comme le lait sur le feux . 

Ce déjeuner là , une galette de saumon en fait une couronne de saumon fumé garnie de miette de crabe ( un peu lourd mais bon ) , un beau Parmentier de queue de bœuf copieux & sympathique  , une tarte fine aux pommes correcte , le tout arrosé d’un «  Terre Blanche «  toujours pas convaincant , et un Casillero rouge ( cru Cabernet Sauvignon chilien )  qui défendait bien ses origines !

A noter le tout servis vélocement entre deux trains ( félicitations au Maitre d’ Hôtel Omar Larifi ), 1H45 montre en main !  bien bien …

Comptez 200/400 dh par personne

Nouvelles de la capitale diplomatique …

Villa Romana  «   l’Imparfait «  Rabat  Rue Oued N Fiss Agdal     . Tirez le rideau … le Chef français est parti en laissant des ardoises à droite à gauche ! il faudrait tout de même que ces hémorragies financières dont pâtissent  les fournisseurs qui s’engagent  sur leurs propres deniers , cessent … et que finalement ces derniers n’essuient pas les plâtres consécutives aux incuries de ces Chefs  «  multi étoilés «  qui veulent tout casser et qui finalement n’avaient rien anticipés de leurs probables difficultés financiéres !

 

Ouverture  à Rabat   …  

Restaurant Tajine wa Tanjia  quartier Hassan  . Avec un petit air de Marrakech et des régions du Sud , cette nouvelle maison reprends  les formules classiques :  musique traditionnelle ou gnaouas et  une cuisine marocaine  offrant de l'entrée au dessert un bel éventail des spécialités du Sud dont une large variété de tajines sucrés et salés ou de tanjias .

15 Juin 2011

 

 

 LA BRASSERIE   Hôtel Diwan Sofitel  Place de l’ Unité Africaine  Rabat

 

Une entrée sur le coté de l’ hôtel devant lequel passe désormais un tramway flambant neuf , silencieux , moderne … qui vous surprendrait  presque s’il n’y avait ce coup de cloche annonçant le passage de ce serpent mécanique ! une  fierté pour les r’batis qui ont souffert pendant de longues années ! entre travaux et pollution auditive !

Ce restaurant d’ hôtel que je visite une fois par an en moyenne correspond à l’idée que je me fais d’une table «  simple et correcte «  , petit bémol : comment un Chef de cuisine peut il proposer dans le menu du jour une entrée  et un plat principal composé de poisson ? . J’ai gouté ce jour là un excellent et rafraichissant  Tartare de poisson ( en provenance du menu ardoise ) , pour suivre une belle entrecôte bien persillée et servie saignante comme souhaitée ( oublions la sauce béarnaise visiblement hors sujet  ) . Une climatisation bien réglée qui nous faisait oublier une des premières journées de «  cagnard «  à Rabat !  Parking à proximité … A noter sur vos tablettes

Comptez  250/350 Dh par personne

 

1er Juin 2011

 

Villa Romana ( l’ Imparfait )   03 rue N’fiss  Agdal Rabat   Chef de Cuisine Jean Roland  .


On m’avait vanté l’endroit lors d’un déjeuner à  Meknès  c’était le petit dernier encourageant de notre capitale diplomatique , le Chef français nous arrivait tout droit de la belle France profonde , et la carte avait les «  assents «  des pays du Sud ! ce soir là pas un chat dans une salle lugubre ( arrivée un peu tardive il est vrai ) , dépouillée sans artifice , trop zen ! pour le compte … Une carte courante  , rayon cuisine : un excellent foie gras maison , un mille feuille de rougets bien travaillé à l’œil ( peut être un peu trop salé ) , une belle dorade royale (  rosé à l’ arête ) , un nougat glacé et  un assortiment de tartes maison banal ( limite décevant ) …
Comme un bon vieux Bourgogne , il faudra attendre certainement quelques réglages , quelques mises au point coté service … Affaire à suivre donc !
Comptez  250/300 DH par personne

 

Restaurant LA MENORA  Rabat  5 rue Erryad


C’est toujours ma cantine , sans surprise ni au niveau de la carte , ni au rayon addition ! le patron est à la prise des commandes quand il n’est pas  vissé derrière son comptoir en surveillant  les opérations en salle , l’ Epouse est derrière les fourneaux et ma foi la mécanique tourne rond … Tâtez de cette souris d’agneau parfaite ; ou encore de cette langue de bœuf aux câpres  réussie , mais aussi le tajine royal aux figues , pruneaux , abricots , amandes et œuf de caille ! ( bonjour le régime ) !  A redécouvrir un dessert juif traditionnel le «  gâteau Pie « composé d’ une génoise , pâte d’amandes ,chocolat et confiture d’abricot fait maison «  naturlich «  , sans oublier leur fameuse tarte au citron courue du tout Tanger … Les patrons organisent aussi de nombreuses soirées à thème ! 
Comptez 250/350 Dh par personne

 

Chez Paul     Mahaj Riad   Agdal   RABAT


Copie conforme de ce que je vous décrivais dernièrement de leur «  filiale «  de Marrakech et il faut reconnaitre qu’ici en plus , on a droit à une certaine patine  , voilà quelques années que Paul à Agdal existe . c’est l’idéal pour un déjeuner sur le pouce au milieu d’une belle jeunesse ( extravertie ) qui débarque en rang serré la liasse de billets à la main !!!  en provenance du lycée français situé en face … Cuisine simple et formatée ( sans surprise ) . La salade César tient assez bien la route ,voyez aussi ce beau feuilleté de légumes , poulet Tandori et espadon sauce thaï sans peur ni reproche !
Comptez 100/200 Dh par pers

 

Le 15 Mai 2011

Niousses  Rabat

Un nouveau  restaurant à Rabat: « L'Imparfait «   / Villa Romana, 3 rue Oued N'Fiss, Agdal

Depuis 7 mois cette maison ne sacrifie plus aux maladies du moment : exit donc le bar  lounge «  , bienvenue à une  table de spécialités périgourdines , le chef a tenu le restaurant homonyme à Bergerac, un « chouia «   caractériel semble t’il , l’ Imparfait  fait une belle place à une cuisine du Sud Ouest , aux champignons et aux poissons ( courte cuisson pour une cuisson rosée à l'arrête ) . Le Chef animerait aussi une émission radio tous les matins sur RTM à 9h30 …

Affaire à suivre donc …

 

Toujours dans la capitale diplomatique !

Le Sofitel Jardins des Roses change de Chef de Cuisine , Jean Marie  Gueraiche dont je vous avais annoncé le départ des «  Jardins d’ Innes «  Marrakech , en partance pour le «  Suite Hôtel «  Casablanca quitte ce dernier  établissement et se décide finalement pour le Sofitel Rabat , affaire à suivre donc …

 

Dans la série   OUVERTURE / FERMETURE / CHANGEMENT DE CUISINE / CHANGEMENT DE PROPRIETAIRES … 

 

RECTO VERSO 71  Avenue Mohammed VI  Route des Zaers  Souissi Rabat           Le précédent restaurant avait fait long feux … une carte mal positionnée par rapport à la demande de la clientèle certainement , et pas de vin ! Réouverture donc  avec une formule dans le genre «  Hippopotamus «  , décor aux couleurs rouges et noires , et une carte orientée vers les viandes grillées facturées par tranche de 100GR ???  curieux programme mais bonne idée sur le fond , je vois mal tout de même la cote de bœuf délivrée par 100 Gr , nos nouveaux Chefs ont parfois des idées d’un baroque … Une salade de fruits de mer «  planplan » et copieuse  70 Dh , et un T.BONE Steak pas cher , bon , mais court en quantité , je n’ai toujours pas compris comment fonctionnait cette histoire de 100GR ? il faudra bientôt se munir d’un décodeur . Clientèle familiale , un directeur de salle qui arpente les allées et surveille son monde , une caissière un peu dépassée le jour ou j’y suis allé , une salle pleine et des «  monstres «  qui couraient partout et sautaient sur tout !!!  je hais les «  dimanche « !

Comptez 250/350 Dh par personne

 

Pour finir  Nouvelles de Rabat  …

LE BARTOLDI  83 Avenue Oqba  Agdal

En plein Agdal , cet établissement délivre une carte gentillette  , une cuisine plan plan sans plus … Gare à la porte d’entrée sur rue qui claque avec férocité faisant sursauter le client assis à proximité ! A part cela , un tartare de tomates et saumon fumé ( pas mal et copieux ) une entrecôte un peu dure mais bien pesée et saisie à la couleur demandée … Pas de quoi resté collé au plafond , mais compte tenu des délires observés dans d’autres restaurants du secteur dernièrement , une table à conseiller avec un service rapide et efficace !

Comptez 250/300 Dhs par personne

 

Niousses  Rabat …

L’enseigne Relais de Paris jette l’éponge et abandonne la capitale diplomatique , remplacée par un restaurant tendance appelé désormais  «  AU 173 «  ( affaire à suivre )  .

Naissance d’un restaurant aux couleurs rouges et noires ( façon Hipopotamus ) route des Zaers Souissi , dénommé  Recto Verso  anciennement Atipico  ( je vous en reparle prochainement ) .

Voir aussi à Hay Riad le LATIUM  restaurant italien pour famille  mais sans alcool …

Le 15 Fevrier 2011


L’enseigne Relais de Paris jette l’éponge et abandonne la capitale diplomatique , remplacée par un restaurant tendance appelé désormais « AU 173 « ( affaire à suivre ) . Naissance d’un restaurant aux couleurs rouges et noires ( façon Hipopotamus ) route des Zaers Souissi , dénommé Recto Verso anciennement Atipico ( je vous en reparle prochainement ) . Voir aussi à Hay Riad le LATIUM restaurant italien pour famille mais sans alcool …

Le 31 Janvier 2011


Savez vous que la villa ou est installée le Cosmopolitan a été dessinée par l’architecte Albert Planque ! ( célébre architecte à qui nous devons de belles villas et autres immeubles à Casablanca & Tanger ) bien restaurée et laissée dans son jus … Même les nouveaux carrelages ont été vieilli pour rester dans la note . Un premier passage peu après l’ouverture de cette maison , et retour sur images dernièrement accompagné d’ Ataallah qui exposait à l’époque à Bab Rouah . Personnel visiblement un chouia stressé par le patron ! En contre partie un service impeccable , les tables et chaises alignées au cordon . Une carte originale avec quelques plats jamais vu ailleurs , c’est à noter …


Suggestions sur l’ ardoise du jour : soupions à l’ail , petites lottes simplement poêlée , palourdes sautées . Pavé de rumsteak poêlé avec du lard . Généralement des produits de saison … Ce soir là un


Carpaccio de bœuf , vous connaissez je ne m’étends pas dessus , un saumon « gravelax « parfait , rayon plat de résistance un Magret de canard copieux délivré à la couleur demandée et une très belle entrecôte grillée … bien rassie et persillée .


Comptez 300/400 Dh par personne


Retour sur image ! deux beaux menus servis au Cosmopolitan pour Noel à 480 Dh – huitres , saumon fumé , foie gras , chapon , buche – pour Nouvel An à 550 DH – Huitres ,foie gras , civet de homard , tournedos , surprise chocolat - avec animations musicales , un des meilleurs rapport qualité prix de cette fin d’année à Rabat et peut être ailleurs …


Dans la foulée , le passage obligé : l’ Entrecôte à Agdal … Le baromètre ? la voiture du patron garé sur le trottoir et vous êtes sur qu’il est là , fidèle au poste , à serrer les vis , en salle comme en cuisine … Une salle bien garnie , toujours la même carte bien troussée avec quelques plats canaille et une sortie de table garantie « chargée « direction la sieste ! Au déjeuner ce jour là , une terrine de canard qui n’avait rien de « maison « en fait un bon pâté de canard sorti tout droit de La Maison du Foie Gras ! une splendide poêlée de cèpes et champignons de bois , pour suivre une blanquette de veau correcte servie avec des pâtes « al dente « , un carré d’agneau copieux , demandé rosé mais délivré trop rouge ( dommage ) … Nougat glacé classique . Fermez le ban ! Toujours une adresse bien droite dans ses bottes …


Comptez 400/500 Dh par personne


L’ Institution incontournable de Rabat , avec ses hauts et ses bas … Que demande t’on à dans de tels endroits ? Ni esbroufes , ni vertiges gothiques , des nourritures bien calées dans l’assiette , pas forcément grandioses … Du rassurant , du régulier ! Ce n’est pas toujours le cas ici mais je dois reconnaitre que mon dernier repas fut à classer dans les plus que corrects ! Salade niçoise ( désormais un peu juste en quantité ) , une belle lasagne « verte maison « , pour suivre un Filet au poivre copieusement pesé et un osso buco parfait …


Comptez 200/250 Dh par personne


Annuaire des restaurants de Marrakech
Annuaire des restaurants de Marrakech

Annuaire des restaurants de Marrakech

 
Hotel SOFITEL Jardins des Roses   RABAT    quartier OLM
Restaurant Golden Fisch     Chef de Cuisine Gueraische

 


Restaurant LES CASSEROLES EN FOLIE (Français) - 4, av. de l’ Atlas, Agdal
0 537 674 247
Restaurant CHEZ CRESPIN (Français) - 5 rue Erryad  (La Menora)
0 537 260 103
Restaurant CHEZ HORACE - 32, avenue du Chellah, Quartier Hassan
0 537 708 090
Restaurant COSMOPOLITAN - Avenue Ibn Toumert
0 537 200 028
Restaurant Ô CUBE (Français) - 25, Avenue Ennakhil, Hay Riad
0 537 715 443
Restaurant DINARJAT (Marocain) - dans la médina
0 537 722 342
Restaurant EL RANCHO (Tex Mex) - 30, av. Michlifen, Agdal
0 537 673 300
Restaurant L’ENTRECOTE (Français) - 74, av. Fald Ould Oumeir, Agdal
0 537 671 108
Restaurant LE BISTROT DU PIETRI (Français), 4, rue Tobrouk
0 537 707 820
Restaurant LE FOUQUET (Français) - Hay Riad 10 Avenue Ennakhil
0 537 768 007
Restaurant TGI  FRIDAY’S (Latino-américain) - Angle rue Hamza et Bouziri, Agdal
0 537 674 553
Restaurant LE GRAND COMPTOIR (Français) - 279, avenue Mohammed V
0 537 201 514
Restaurant KIOTORI (Japonais) - Av. Imam Malik
0 537 636 497
Restaurant LE LATIUM (Italien) - 16, av. Annakhil, hay Riad
0 537 717 716
Restaurant LA MAMMA (Italien) - 6, rue Tanta
0 537 707 329
Restaurant LE MARGOT (Français) - 20, Avenue Ibn Sina, Agdal
0 537 672 602
Restaurant LES MARTINETS (Français) - 7, av. Imam Malik, Souissi
0 537 752 044
Restaurant LA MENORA - 5, rue Er-Ryad - Quartier Hassan
0 537 260 103
Restaurant CHEZ PAUL (Français) - 82, av. des Nations-Unies
0 537 672 000
Restaurant LE PETIT BEUR - 8, rue de Damas
0537 731322
Restaurant PICOLO’S (Français) - 149 Avenue J. Kennedy, Zaers
0 537 639 969
Restaurant Il Pastaiolo - 32, avenue Chellah - Tour Hassan
0 537 261 322
Restaurant SOFITEL DIWAN (Français) - Place de l’Unité Africaine
0 537 262 560
Restaurant VILLA MANDARINE (Français)
0 537 752 077
Restaurant LE ZYRIAB (Marocain) - Rue des Consuls - Médina
0 537 733 636
Vous souhaitez ajouter un restaurant ? Cliquez

Haut de Page (cliquez)

Epicuria Cabernet Sauvignon - Vin du Maroc - L'age d'or retrouvé

Volubilia - Vin - Né et élevé au Maroc... à l'aise partout Volubilia - Vin - Né et élevé au Maroc... à l'aise partout Illy - L'art et le Café
Illy - L'art et le Café

pub Illy - L'art et le Café

 

meilleur restaurant maroc restaurant Rabat restaurant Marrakech
Référencement Maroc    
     
Pandore Maroc - Critique gastronomique des restaurants au Maroc