Pandore Maroc - Guide et critique gastronomique des restaurants du Maroc
facebook pandore marocpansode sur google + Pandore Maroc - Critique gastronomique des restaurants au Maroc
 


SAVEURS ET TERROIRS DU MAROC ®





 

 


Pandore, chroniqueur gastronomique, exerce son activité au Maroc, en toute indépendance, depuis 2000.

Ce site internet rassemble désormais la plupart de ses papiers, classés par ville et dans l’ordre chronologique...


 

Livraison du  1 er septembre 2016

 

En deux épisodes un tour du propriétaire du coté de Tanger Tétouan …  Les plages étaient pleines , même les plus improbables ! villes et villages de bord de mer  pris d’assaut !

 

Restaurant EL MOROCCO CLUB  Kasbah Tanger

L’amphitryon belge qui tient cette maison avec beaucoup de doigté vous accueillera avec un  « sourire charmeur » , ( m’indiquant au passage benoitement que cela faisait bien longtemps que le «  cher «  Pandore n’avait mis les pieds dans sa modeste maison ! ) . En fait une petite salle de restaurant façon « bonbonnière » éclairage tamisé dissimulant les rides d’expression d’une clientèle d’âge mure :  18/20 crts au maximum : on vous priera d’attendre au 2éme étage ou sur le toit terrasse 3 éme étage ( belle vue sur la Kasbah et escalier d’accès raide , carte de cocktails etc. )  en attendant qu’une table se libère ( notez que pour les fins de soirée un club DJ  au rez de chaussée complète cette offre )  . Le papier que j’avais pondu à l’ouverture était déjà globalement positif , et celui que je vous propose à la suite de cette visite le sera aussi !  Rien ne change sous le soleil du Morocco : qualité du service , originalité de certains plats concocté par un jeune Chef   N. Zaoujal, né en 1984qui connait son affaire et n’a pas encore attrapé  la grosse tête !    Tiens çà vous changera …

Rayon cuisine , un mémorable  Foie Gras  délicat parfumé cuisson dite froide  , un Millefeuille de crabes au coup d’œil et à la saveur  impeccable , une pastilla au poulet pas grasse . Pour suivre un Filet de Rouget gouteux servi avec un caviar d’aubergines et légumes grillés , un Filet de Bœuf grillé sauce béarnaise et grosses frites ( évidemment   )  maison , on assume ici aussi les travers et les modes du moment ! Le petit Bémol un vin «  Médaillon gris  «  parfaitement imbuvable heureusement offert par la maison …  

Au final l’adresse «  cline »  et sérieuse de la place , il est vraiment prudent de réserver surtout les fins de semaine , demandez Vincent .

Comptez 300/400 dh par personne

 

 

Restaurant CHEZ ABDOU Tanger  Foret diplomatique  Route de Rabat   

Allez zou  , il faut y être vu ou aller voir ce qui s’y passe sous le cagnard  … je suis complètement « hors jeux » a ce tourniquet .  Peu d’intérêt a être installé péniblement  à l’abri des ardeurs du soleil autour d’une mauvaise table bancale et des chaises en plastic de bric et de broc  , une nappe pas repassée et présentant même quelques taches de précédentes agapes … Il faut passer commande au « passe cuisine »  ou le Chef vous présente dans une semi obscurité les poissons du jour ( évidemment , il manquerait plus que cela ? ) … Attente pour tout , attente pour le pain , attente pour la bouteille de vin  , attente pour les  crudités beldi sans aucun intérêt posées  au milieu de la table sans assaisonnement  ou tout le monde est appelé à picorer dans le plat commun ( bof ) , suite laborieuse pour des calamars excellents , une Paella miséreuse ou le riz régnait en maitre 1 crevette et quelques morceaux de poulet en prime  … la Bouteille de vin rosé facturée heureusement 130 dh .

Rayon prix c’est plus que correct et çà sauve l’affaire !

Comptez 150/200 Dh par personne

 

 

 

Restaurant LE PARCOURS DES SENS Tanger

Boubana quartier  Golf Royal   

Depuis sa sortie du golf royal , cette enseigne peine à regagner sa place , c’est même Ie plouf de service : 9 crts le jour ou j’ai tenté piteusement de déjeuner , Philippe  Azoulay n’était pas là , le Chef n’avait pas la forme olympique et la qualité de la cuisine s’en est ressentie furieusement ,  toujours pas de licence d’alcool et de vin   : formule du midi à 180 dh avec un suppl. pour un poisson de luxe 60 Dh  …  240 dhs donc   Une salade César en entrée délivrée dans un bol que je renversai à plusieurs reprises avant finalement de transférer le tout dans une assiette plus commode moins indigeste !    salade fanée , copeaux de faux parmesan , soit disant poulet fermier qui aurait très bien pu effectuer son service chez Mac Do’    horreur et damnation , pour suivre une pièce de Turbot ( ? ) noyée dans une sauce à l’orange , bordé de quelques légumes décrits évidemment «  bio » en provenance des meilleurs pâturages tangérois …  le nouveau piège à Gogo de nos chers Bobo … les dits légumineux luxueux  brulés , malheureux , hors sujet , sans parler de l’éternel Purée à la fourchette ( chez moi je continue comme un plouc à ma servir de ma moulinette «  le Parfait » ! )  Cerise sur le baba la bouteille d’eau facturée 35 Dhs ,  … Bon bref autre monde , autre planète  , à quand la résurrection ?

Comptez 250/350 Dh par personne

 

 

Restaurant LA PAGODE  Tanger  3 rue el Boussiri  

Accueil toujours aussi chaleureux par le patron français et son Epouse , deux serveurs de la vieille école toujours aussi appliqués  , une carte inoxydable , des spécialités qui ont traversés les décennies tangéroises sans prendre une ride … Une table bien dressée . Mon menu standard   Salade Vietnamienne et Canard laqué ou alors un original  Chow Mein   légumes presque cru  bœuf en lamelle .

Voyez les pensionnaires de l’aquarium qui d’années en années grossissent en observant la clientèle qui fréquente cette maison de Pére en Fils , de Mére en Fille !  Rien que de bien rassurant   …

Comptez 200/250 Dh par personne

 

 

 

Autres nouvelles …

Le Casino Juif situé à deux pas de la Place de France en passe d’être repris , ce sera certainement après une solide remise à niveau  une adresse en soirée courue du « tout Tanger »  , il faudra néanmoins de la pugnacité afin de réduire la surface octroyée aux joueurs de bridge qui en prennent à leurs aises depuis 30 ou 40 ans !   Les volumes sont d’une autre époque , plusieurs salons en fait tout le premier étage de cet immeuble bourgeois .  Affaire à suivre !

 


Epicuria Chardonnay - Vin du Maroc - L'age d'or retrouvé

Illy - L'art et le Café

Volubilia - Vin - Né et élevé au Maroc... à l'aise partout

pub

 

 

meilleur restaurant maroc restaurant Rabat restaurant Marrakech
Référencement Maroc restaurant Benslimane Restaurant Larache
     
facebook pandore maroc Pandore Maroc - Critique gastronomique des restaurants au Maroc

Google+